Assurance vie sans risque

Les contrats d’assurance vie qui sont faits dans certains pays, comme la France, peuvent être classés en plusieurs catégories. Selon ces classements vous avez, par exemple, les contrats d’assurance qui peuvent être qualifiés de contrats sans risque. Parmi les formules de contrats, seuls les contrats d’assurance vie euros étaient sans risques. 

Les principes de l’assurance vie sans risque 

Pour plus d’infos, allez sur le site ci-après. L’assurance-vie vendue en France se divise en deux grandes catégories : à prime unique et à primes multiples. Dans le cas des contrats à prime unique, l’épargne de l’assurance-vie est investie dans un seul fonds d’investissement composé principalement d’obligations d’État françaises, de titres d’État ou d’obligations sans risque. 

L’assurance vie sans risque est une assurance-vie sans risque, car les fluctuations du rendement des obligations sous-jacentes sont très faibles. Votre capital en euros est ainsi protégé contre le risque d’un effondrement des marchés financiers. Toutefois, vous êtes assuré jusqu’à 70 000 euros. 

L’avantage de l’assurance vie sans risque 

Ces produits d’épargne offrent des rendements nettement supérieurs à ceux d’autres contrats sans risque, tels que les comptes d’épargne défiscalisés (livrets d’épargne, LDD, etc.) et les comptes d’épargne non réglementés. Un traitement fiscal plus favorable s’applique aux contrats libellés en euros. 

Le taux d’imposition des produits d’épargne diminue avec le nombre d’années de service du contrat. Si vous retirez de votre compte avant la fin de votre huitième année de service, vous perdez une partie des avantages fiscaux. Pour éviter de perdre cet avantage, vous pouvez demander à votre compagnie d’assurance d’effectuer un cash out, c’est-à-dire de contracter un prêt au lieu d’épargner. 

La compagnie d’assurance vous fournira le montant nécessaire pour maintenir votre statut fiscal sans avoir à retirer de l’argent de votre police. Toutefois, cette avance est soumise à une prime comprise entre 0,5 et 3 % du montant du sinistre, selon la compagnie d’assurance.

En outre, l’assurance vie sans risque a un taux de rendement maximal inférieur à celui de l’assurance multi-vie, mais son risque plus élevé la rend moins intéressante en tant que placement d’assurance-vie.