Le livre Antonino Mercuri pour défendre l’ostéopathie

Longtemps piétinée en France, l’activité d’ostéopathie est enfin évoquée dans un livre par Antonino Mercuri. Étant contre une injustice qui règne depuis 30 ans, il décide donc de défendre cette profession en écrivant ce livre sur l’ostéopathie. Voici les détails dans cet article.

Précisions sur la profession

La profession d’ostéopathie est en réalité une activité en perpétuel essor sur la terre française et dans toute l’Europe depuis près de 30 années. Allez sur la plateforme pour plus de détails sur le document de Antonino Mercuri. En effet, les médecins malgré leurs efforts dans le domaine n’ont pas un statut public et n’ont pas non plus un ordre spécifique. En bref, ce job est méconnu. Alors, quoi faire pour réparer cette injustice ? Oui une injustice, car cette profession reste un atout à la santé. Pour cette raison l’auteur à sortir un livre pour la cause. Ce bouquin est dédié spécialement aux ostéopathes et aussi les juges.
Il leur sert en réalité de base réglementaire et juridique de l’activité d’ostéopathie. En effet, il apporte d’éclaircissement au statut politico-social et économique de cette activité en plein essor. Et cela pour la justice et les médecins. Mieux, l’auteur met l’accent sur une franche collaboration entre les juges d’instruction et les médecins. Dans le même temps, il sert d’information aux patients.

Le but de l’auteur

Pour avoir été victime d’une injustice durant près de 30 ans dans son pays, voire même le continent, l’auteur de ce document a voulu en découdre et rompre avec le silence. Il met donc l’accent sur un métier exercé dans l’inégalité qui a néanmoins satisfaire beaucoup de patients. Antonino Mercuri, l’auteur du célèbre livre se pointe tel qu’un expert de cette profession, non seulement pour la défendre, mais aussi préserver ce cadre. Son but est donc celui de faire en sorte que cette activité ne soit bannie sous aucun prétexte. De plus, il ne voudrait pas que des intérêts ou des abus de pouvoir mettent en péril cet art.