Quelques positions sexuelles pour s’envoyer en l’air

Lorsque l’envie vous prend de faire l’amour pendant que regarder un feuilleton ou suivez une séance de Netflix, l’envie étant pressante, pas autre choix que le canapé. Le canapé est idéal et très bien pratique pour adopter quelques positions sexuelles. Si, vous ne le saviez pas, d »couvrez quelques positions intéressantes dans ce texte.

Choisissez l’accoudoir de l’extase et & le repos du guerrier

Voilà comment l’accoudoir de l’extase se passe. Vous vous mettez à genou et vous accroupissez à la levrette tout en déposant vos mains sur l’accoudoir, ayez plus d’information sur ce site. À ce niveau , deux choix sont possible, le mec prend bien appui avec ses mains sur l’accoudoir et l’enfonce sa bite pour l’a fait jouir. Le mec peut toutefois vouloir garder la manette pour bien se satisfaire. Pour cela, elle demande tout simplement au mec de s’immobiliser, ainsi, elle-même grâce à son appui, va commencer ses propres mouvements de pénétration, c’est plus fort cette position.

Quant à la position du guerrier, elle s’utilise pour soulager son partenaire après une journée de travail stressant et fatiguant. Étant donné que l’excitation va au-delà de la fatigue , dites-lui tout simplement de s’assoir et de coller son dos contre l’assise avec ses pieds posés au sol. Sachez que c’est le moment pour vous de prendre le volant. Alors, vous devez monter sur lui en position droite avec votre dos contre son torse. Ensuite, c’est le moment de faire passer son pénis dans votre sexe et commencer tout doucement le coït. Vous devez continuer le chevauchement jusqu’à ce qu’il atteigne l’extase.

La position cuillère

Il s’agit d’une position simple. Il est bien d’adopter cette position, lorsque vous êtes convaincu que votre partenaire est fatigué. C’est la position qui consiste à se coucher tous les deux sur le côté. La partenaire faisant dos à son partenaire. Ainsi, le mec pénètre le vagin de sa partenaire par-derrière. Juste quelques mouvements suffisent pour que s’installe le plaisir.